Région Provence Alpes Côte d'Azur

PROVENCE ALPES COTE D’AZUR

 

On va de suite penser à Nice, Marseille, Toulon, le soleil et les Calanques… Moi je retiens, dans ce que j’ai préféré :

 

Alpes de Haute Provence (04) : Moustiers Sainte Marie

Blotti contre un escarpement rocheux, Moustiers est souvent comparé à une crèche avec son étoile suspendue dans le vide.

04-moustiers-etoile-2.jpgL’étoile de Moustiers est accrochée à une chaîne, tendue entre deux montagnes, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol. Sa grande spécialité est la faïence (voir photo ci-dessous).

04-faience-de-moustiers.jpgIl faut du temps pour visiter les magasins de faïence, les musée dont celui de la porcelaine, les 3 chapelles, l’église ND, la porte d’enceinte, …

04-moustiers-sainte-marie.jpg

Hautes Alpes (05) : Tallard

Le village de Tallard fut cité pour la première fois dans une charte du VIIe siècle et signifiait « ville vieille » ou « ville haute » dû à sa situation géographique initiale, en position défensive (sur le flanc de colline en face du village). On a également retrouvé au XIXe siècle un dolmen près de l’aérodrome, dont une des pierres est exposée au Musée Muséum Départemental de Gap. Allez voir le parc de la Garenne, visitez le château (son entrée s'ouvre sur une vaste cour, dévoilant la chapelle de style gothique flamboyant, le corps de garde et le logis seigneurial. Marbres, vitraux, blasons, statue, plafond à la française, fenêtres à meneaux, cheminées, ... agrémentent l'architecture étonnante de cet édifice) ou l’église de Saint Grégoire…05-tallard.jpg

 

Alpes Maritimes (06) : Roquebrune Cap Martin

La commune est limitrophe à la principauté de Monaco mais est découpée en 2 parties : Roquebrune-Cap-Martin est "découpé" en deux parties. La première est le village perché, couronné par son donjon seul spécimen en France des châteaux carolingiens. Il y a également la ville, elle-même découpée en plusieurs parties : Cap Martin que l’on peut considérer comme la partie touristique, la partie Est dite Carnolès, où se situe une grande partie de la population, et enfin la partie Ouest, dite Saint Roman, limitrophe de Monaco. On peut y voir plusieurs constructions comme l'église sainte Marguerite, le mausolée de Lumone, un monument funéraire romain, le château médiéval, cette fortification édifiée à la fin du X ème siècle…

 

06-roquebrune-cap-martin.jpgEt puis surtout ne manquez pas l’olivier millénaire considéré comme l'un des plus vieux du monde. Il ne se présente pas comme un individu, mais comme un ensemble de rejets de grande taille dont les racines absorbent peu à peu les cailloux du mur sur lequel il pousse. Il atteint une circonférence de 16 m et une hauteur de 13 m.

06-roquebrune-olivier-millenaire.jpg  

Bouches du Rhône (13) : la Crau

Cette zone est la seule steppe de l’Europe. On distingue la Crau sèche de la Crau humide. La première plus au sud, est très aride et pâturée depuis les romains comme l'attestent les récentes découvertes archéologiques, bergeries en tête.

13-crau-seche.jpg

La Crau humide, plus au nord, s'étend d’Arles à saint Martin de Crau. Cette dernière est depuis deux siècles irriguée et fournit notamment le fameux foin de Crau, le seul labellisé Appellation d'Origine Contrôlée AOC.

13-crau.png

Var (83) : Trigance

Le village est situé à flanc de coteau au pied de la montagne de Breis à 790 mètres d'altitude. Il est entouré de hautes collines. Il vous faut admirer la beauté de l’ensemble puis le pont sur le Jabron, à trois arches, date du XVIIIe siècle, et la chapelle Saint-Roch construite en 1629. Sachez qu’à 4 km on a découvert des sépultures datant de l’âge de fer au château de Soleils.

83-trigance.jpg

 

Vaucluse (84) : Roussillon

Roussillon est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées depuis la fin du XVIIIe siècle et ont employé mille personnes jusqu'en 1930 mais, aujourd'hui, afin de ralentir les dégradations du site, il est interdit d'en ramasser sous peine d'amende. Si l'ocre n'est plus exploitée sur la commune, elle attire des milliers de touristes. Comme l'ensemble des communes du Luberon, le tourisme joue un rôle, directement ou indirectement, dans l'économie locale. Hôtels, gîtes, chambres d'hôtes, camping, centres équestres, etc. Les variétés d'ocres et les couleurs ont su susciter l'intérêt des artistes comme des touristes.

84-roussillon-en-provence.jpgÀ quelques centaines de mètres du cœur du village, côté sud-est, ne pas manquer le sentier des ocres (payant), dont les teintes s’étagent du jaune au violet…

84-roussillon-chemin-des-ocres.jpg

 

Vous irez à l’inter saison voir les Saintes Maries de la Mer et vous promenez sur la plage déserte, en fin d’hiver vous admirerez les mimosas de Pégomas, et vous visiterez la citadelle de Sisteron, les gorges du Verdon, la vieille ville de Toulon, Apt ou Lourmarin …

plage-des-saintes-maries.jpg Ci-dessus la plage des Saintes Maries de la Mer (13) 

et dessous les champs de roses pour les parfumeurs de Grasse (06)

les-roses-de-mr-muhl-a-grasse-mini.jpget la cueillette des pétales pour la fabrique des essences...

06-grasserose.jpgEt comment ne pas illustrer par des photos de Camargue :

le-sambuc-13-2.jpgcamargue-91.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×